Les pâtes coréennes

Les pâtes coréennes : myon

Même si la Corée est pays où l’on mange principalement du riz, on retrouve un bel assortiment de pâtes et de nouilles. Auparavant, les Coréens mangeaient des pâtes plusieurs fois par mois, souvent pour des occasions spéciales car elles ont un caractère plus festif. Chargées de symboles, elles se retrouvent sur les tables lors d’anniversaire et de mariage. Par exemple, les nouilles longues servies lors de mariage souhaité longévité aux mariés.

Les nouilles font désormais partie du quotidien. Certains plats comme le kalguksu ou les jajangmyeon sont consommés très régulièrement.

Etiquette

Dans les « maisons de nouilles » coréennes, les serveuses sont toujours prêtes à dégainer leur paire de ciseaux pour couper les naengmyon ou sonmyon à la demande des clients.

Pâtes à base de blé :  sonmyon

Elles sont servies en kuksu, càd dans un bouillon.

dak kalguksu

dak kalguksu

Kalguksu (kuksu) : pâtes maison coupées au couteau qui ressemblent à des tagliatelles. Elles sont souvent servies dans un bouillon d’anchois, crustacés et algues.

Haemul kalguksu : aux fruits de mer

Dak kalguksu : dans un bouillon de poulet

Gogi kalguksu : dans un bouillon de viande

Bibim kuksu : nouilles (égouttées) avec sauce rouge relevée

Kong kuksu : soupe froide au lait de soja

Somyon : semblables aux somen nippones

Jajangmyeon : nouilles les plus populaires en Corée. C’est une variante des zhajiang mian chinoises (Pékin). Elles sont apparues lorsque les Chinois ont émigrés en Corée fin du XIX° siècle. Ce sont des nouilles de blé épaisses servies avec une sauce aux haricots noirs. Il existe des versions à la viande ou aux crustacés.

Jajangmyeon

Jajangmyeon

Ne confondez pas avec les jjambbong : soupe rouge aux légumes, nouilles de blé (style udon) et crustacés.

jajangmyeon challenge

jajangmyeon challenge

iphoto : http://k-popped.com

Ce plat est souvent dégusté dans les films coréens.

Il y a également :

  • udon
  • ramyon (ou ramyun): style ramen japonais.
  • Supagaeti : spaghettis. Populaires en coréen depuis le début des années 1990, ils sont accommodés au goût coréen même s’ils sont considérés comme de la nourriture italienne.
  • les mandu : raviolis voisins des dim sum chinois. Ils peuvent être de différentes tailles et formes : demi-lune ou anneau (quand ils sont servis dans une soupe). Ils sont généralement fabriqués avec de la farine de blé mais, ils peuvent aussi l’être avec de la farine de sarrasin. Ils sont traditionnellement farcis de porc, kimchi et soja. Ils peuvent également contenir des fruits de mer, du porc maigre ou du poulet. Ils sont servis en soupe (manduguk ou madugook), être sautés ou cuits à la vapeur. En été, ils peuvent être servis froids dans de l’eau glacée (mul mandu).

Quelques exemples de mandu:

  • Jangguk mandu : kimchi, porc et tofu
  • Saengchi mandu : la pâte est faite avec du sarrasin et ils sont farcis au faisan
  • Donga mandu : courgette velue, poulet et amidon
  • Pyeonsu : raviolis carrés au bœuf, concombre, germes soja, shiitake et lichen
pyunsu

pyunsu

 

  • Ggeokmanduguk : bouillon aux rondelles de riz et mandu servi au nouvel an
  • Mul mandu : raviolis servis avec une cuillerée d’eau de cuisson (vapeur)
  • Gogi mandu : viande, nouilles à la patate douce, poireau, oignon, piment
  • Wang mandu : boules farcies qui ressemblent aux bao chinois. Ce sont plutôt des pains cuits à la vapeur que des raviolis

Pâtes au sarrasin : naengmyon

  • naengmyon
  • makguksu : c’est une spécialité de la province de Gangwon. Il existe même un festival annuel dans la capitale Chuncheon. Les makguksu sont assez similaires aux naengmyon. La différence réside dans la grande quantité de farine de sarrasin dans la pâte des makguksu.

Recettes

  • mul naengmyon : nouilles servies dans bouillon de bœuf froid épicé
  • bibim naengmyon ou hamhung naengmyon: les nouilles sont servies chaudes avec une sauce épicée et éventuellement un petit bol de bouillon à côté
mul naengmyon

mul naengmyon

Pâtes à la patate douce

 Dangmyon (ou tangmyon kuksu)

Ce sont des nouilles fabriquées généralement avec de la fécule de patate douce. Elles sont vendues sous forme sèche. Elles sont alors de couleur brun-gris. Elles sont cuites dans de l’eau bouillante et deviennent alors transparentes. Elles sont utilisées dans des soupes, plats sautés ou rouleaux de printemps.

Le plat le plus connu est le chapch’ae. Ce sont des nouilles mélangées à des légumes et du bœuf. Elles peuvent aussi être servies dans un bulgogi ou façon pot au feu. En général, la viande est marinée puis cuite sur un barbecue coréen (une plaque en fonte mise à table). Dans cette recette, la viande est cuite dans un plat avec des légumes et des nouilles.

chapchae

chapchae

Nouilles à base de riz

 Jjolmyon : jjol signifie élastique et mou

Ggeok : rondelles de pâte de riz

Nouilles fabriquées à partir d’algues : Cheonsachae

Les cheonsachae sont des nouilles semi-transparente qui en fait, ne font pas vraiment partie de la famille des pâtes. En effet, leur mode de fabrication est tout à fait différent : elles sont fabriquées à partir d’une gelée recueillie lors de la cuisson d’algues kombu à la vapeur.

Elles sont servies en salade ou avec du poisson cru.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.