Macharoni romaneschi (à la romaine)

“Pétrissez de la bonne farine avec de l’eau et faites une pâte un peu plus ferme que celle pour les lasagnes. Enroulez l’abaisse  autour d’un bâton. Retirez ensuite celui-ci et coupez  le  boudin de pâte ainsi réalisé en rondelles de la largeur d’un  petit  doigt (la pasta larga un dito piccolo);  elles formeront des bandes (bindelle)  ou des fils (stringhe), une fois débobinées (étant sous-entendu).

Faites cuire un bouillon gras ou de l’eau, si c’est un jour maigre. Dès qu’elle bout, mettez-y les pâtes. Si vous utilisez de l’eau, ajoutes-y du beurre frais et un peu de sel. Et quand les macharoni sont cuits, mettez-les dans un plat avec du bon fromage et du beurre et des épices douces” (gingembre,  cannelle, sucre)

Maestro Martino de Côme, Libro de arte coquinaria, Italie, XVe siècle. 

macharoni romaneschi

macharoni romaneschi

Difficulté moyenne (fabrication des pici)
Pour 4 personnes

Ingrédients

400 g de pici
beurre
cannelle
sucre
gingembre
parmesan râpé

Préparation

La façon de préparer la pâte est identique à celle des pici italiens. L’assaisonnement est par contre complètement différent. Il comporte du beurre, de la cannelle, du gingembre, du sucre et du parmesan (ou pecorino) râpé.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.