Boeuf au soja, nouilles harusame sur lit de riz

Harusame signifie “pluie de printemps” en japonais. Ce sont des vermicelles de soja secs, que l’on trouve dans les magasins asiatiques. Fins et translucides, ils se composent de différents amidons, le plus souvent à base de haricots mungo, de pommes de terre ou de maïs.

boeuf aux harusame

boeuf aux harusame

Facile
Préparation : 10 minutes – cuisson : 20 minutes

Ingrédients

200 g d’harusame (ou nouilles de riz ou des shirataki)
125 ml de sauce soja japonaise
60 ml de mirin
300 g de bœuf, en tranches très fines
10 cm de gingembre frais
400 g de riz japonais
1 c. à soupe de sucre
2 ciboules tranchées en diagonales

Préparation

Cuisez le riz.

Préparez le jus de gingembre : râpez environ 10 cm. Pressez contre un tamis (ou une passoire) pour extraire le jus (environ 2 c. à café).

Cuisez les nouilles environ 1 min. dans de l’eau bouillante, en les séparant à l’aide de baguettes. Egouttez-les et coupez-les en tronçons de 10 cm.

Portez la sauce soja, le sucre et le mirin à ébullition dans une casserole. Ajoutez le bœuf et cuisez jusqu’à ce qu’il change de couleur. Otez le bœuf.

Dans la sauce, ajoutez la ciboule, les nouilles et environ 20 ml d’eau. Laissez mijoter environ 3 minutes, jusqu’à ce que la ciboule soit tendre. Remettez le bœuf; ajoutez le jus de gingembre et réchauffez.

Répartissez le riz entre les bols de service. Garnissez de nouilles et de sauce.

1 Comment

    Post a Comment

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.