“Fidiaux” provençaux

Les fidiaux sont des pâtes allongées et plates que l’on retrouve en France médiévale.  On les fait cuire dans un bouillon et on les sert avec des épices douces et du fromage.

“Les “fidiaux” sont comme les “macarons” . On les fait sécher en Provence au soleil sur des linges blancs, puis on les garde un ou deux ans au plus. On les fait cuire en potage l’espace d’une heure. Quand on les sert on y ajoute du fromage râpé et des épices douces. D’autres les font cuire avec du lait de chèvre ou du lait d’amandes, mais les font bouillir au préalable dans de l’eau et ajoutent le lait à la fin. Quand on les sert on les saupoudre de sucre” (Le Thrésor de santé, Lyon, 1607).

fidiaux provençaux

fidiaux provençaux

Facile
Préparation : 5 min. – cuisson : pâtes al dente

Ingrédients

1 paquet de fedelini (pâtes filiformes que la marque De Cecco fabrique toujours à la filière de bronze)
bouillon de poule (en cube)
2 c. à s. de beaufort râpé
1 c. à s. d’épices douces (du Sent Sovi : cannelle girofle, gingembre, sucre de canne, muscade, cardamome, galanga)

Préparation

Pochez les fedelini dans le bouillon de poule (de préférence al dente et non pendant 1 heure). Egouttez-les. Servez-les dans un peu de bouillon, saupoudrez-les de beaufort râpé et d’épices douces.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.