Ramens faciles et rapides

Le rāmen est une soupe japonaise devenue très populaire dans le monde entier. Un plat emblématique de la « comfort food », au même titre qu’une pizza ou un hamburger. Ce sont des nouilles de blé servies dans un bol avec un bouillon et une garniture.

Ce plat nécessite souvent des heures de cuisson et la recherche d’ingrédients spécifiques.

Nous vous donnons ici des astuces pour faire des ramens rapides avec des ingrédients faciles à trouver. Pour des recettes traditionnelles, n’hésitez pas à consulter d’autres recettes sur le site.

ramen ichiraku
ramen ichiraku

Le ramen en 4 éléments importants

  • Les nouilles : nouilles de blé alcalines
  • Le bouillon : en général au porc mais bouillon de poulet ou végétal conviennent aussi
  • L’assaisonnement (tare) : sauce concentrée au sel, sauce soja ou miso
  • La garniture : viande/produits de la mer / tofu et légumes

Les nouilles

Vous pouvez fabriquer les nouilles de ramen vous-même mais, comme ici il s’agit d’aller vite, orientez-vous vers des nouilles prêtes à l’emploi !

Vous pouvez donc utiliser :

  • Des nouilles ramen instantanées
  • Des nouilles de blé alcalines sèches (ex : chow mien)
  •  A défaut, des nouilles « fraîches » du supermarché peuvent convenir

Comptez 110 g de nouilles par bol (non cuites). Cuisez-les à votre goût (c’est mieux kata càd al dente). Egouttez-les et passez-les sous l’eau froide pour arrêter la cuisson.

Le bouillon

Le bouillon de porc met énormément de temps à cuire (idéalement 24 heures) ; raison pour laquelle il est préférable de s’orienter vers un bouillon de poulet, un dashi ou un bouillon végétal.

Il vaut mieux ne pas saler le bouillon car il sera assaisonné ensuite avec la tare.

Recette du bouillon de poulet et porc

300 g d’ailes de poulet
4 os de porc
2 l d’eau
1 oignon
sel

Faites cuire le poulet et les os de porc dans 1 l d’eau. Ecumez régulièrement. En fin de cuisson, filtrez.

Bouillon de poulet

1 carcasse de poulet
quelques pillons de poulet
poireau
4 cm de gingembre
1 morceau d’algue kombu

Faites cuire le poulet, les pilons et les autres ingrédients dans 2 l d’eau. Ecumez régulièrement. En fin de cuisson, filtrez.

Bouillon dashi express

Le dashi en poudre permet de faire un bouillon rapidement. Il se présente sous forme de granulés qui se dissolvent instantanément !

1 sachet de dashinomoto dans 500 ml d’eau

Bouillon végétal aux shiitakes

85 g de shiitakes secs
1,6 l d’eau

Laissez tremper les champignons dans l’eau 1 nuit. Pressez pour éliminer toute l’eau. Les champignons seront récupérés pour une autre recette ou comme garniture.

Assaisonnement (tare)

Vous pouvez directement mettre l’assaisonnement dans le bouillon ou mieux 15 ml à 20 ml au fond de chaque bol.

Assaisonnement au miso (miso tare)

L’assaisonnement au miso convient bien aux mois les plus froids.

50 g de miso blanc
50 g de miso rouge
50 g d’eau
sel
3 c. à soupe de tahiné
2 c. à soupe d’huile de sésame
1 c. à soupe de vinaigre de riz

Mélangez tous les ingrédients.

Ou

50 ml de saké
3 c. à soupe de mirin
2 gousses d’ail (passées au presse-ail)
1 c. à café de gingembre râpé
100 g de miso rouge

ramen au miso
ramen au miso

Assaisonnement épicé au miso

50 g de pâte de piment ou de gochujang
50 g de miso blanc
50 g de miso rouge
50 g d’eau
sel
3 c. à soupe de tahiné
2 c. à soupe d’huile de sésame
1 c. à soupe de vinaigre de riz
1 c. à soupe de gingembre râpé

Mélangez tous les ingrédients.

Assaisonnement au soja (shoyu tare)

100 ml de sauce soja claire
50 ml de saké
50 ml de mirin
1 c. à soupe de sucre brun
2 gousses d’ail écrasées
1 tranche de gingembre émincée

Mélangez et faites cuire 10 minutes à petits bouillons.

Assaisonnement au sel (shio tare)

200 ml d’eau
200 ml de saké
50 ml de mirin
1 morceau d’algue kombu
20 g de shiitakés secs
100 g de sel

Faites cuire les éléments (sauf le sel) de la tare pendant 30 minutes. Ajoutez le sel et mélangez pour qu’il se dissolve.

Garnitures

Viandes

Porc chashu

Le porc chashu est la garniture classique d’un ramen japonais. La recette est longue mais il s’agit juste d’une cuisson prolongée qui nécessite peu de travail.

Pour le porc chashu

800 g de poitrine de porc ou lard frais
3 cm de gingembre
50 g de sucre
200 ml de saké
200 ml de mirin
100 ml de sauce soja
300 ml d’eau

Cuisson du porc chashu

Roulez et ficelez la poitrine de porc comme un rôti.

Pelez le gingembre.

Dans une casserole en fonte, si possible de la même taille que le rôti, faites revenir le porc de tous les côtés pour qu’il soit bien saisi. Réservez.

Versez la sauce soja, l’eau, le saké, le mirin, le sucre et le gingembre. Faites chauffez et quand le sucre est dissout, ajoutez le porc. Couvrez et cuisez 3 heures. A mi-cuisson, retournez la viande. Coupez le feu et laissez refroidir dans le jus. Coupez avant de servir.

Le porc pané, porc tonkatsu

Vous pouvez remplacer le porc par du poulet.

Ingrédients

4 escalopes de porc
35 g de farine blanche
2 œufs
2 c. à café d’eau
100 g de chapelure japonaise grossière (panko)

Préparation

Aplatissez le porc avec un maillet.

Passez-le dans le mélange œufs battu eau, égouttez puis enrobez-le de farine. Repassez-le dans l’œuf puis dans la chapelure japonaise (n’hésitez pas sur la quantité de chapelure). Laisse reposer au frais au moins ½ heure.

Faites cuire le porc dans suffisamment d’huile (de façon à le recouvrir) pour qu’il soit doré des 2 côtés. Ecumez l’huile pendant la cuisson pour retirer les restes de chapelure.

Egouttez le porc sur du papier absorbant et coupez-le en diagonale en morceaux de 2 cm de large.

Poulet grillé

Faites mariner le blanc de poulet dans 2 c. à café de mirin, 1 c. à soupe de sauce poisson ou de sauce soja, 1 piment rouge émincé et 1 gousse d’ail passée au presse-ail.

Faites griller 4 à 5 minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’il soit bien cuit. Coupez en fines tranches.

Poissons

Poisson au choix : saumon, cabillaud, …
Crevettes, calamars, coquilles Saint Jacques
Naruto : pain de poisson blanc et rose
Galettes de poisson
Crevettes en tempura

Autres protéines

Tofu

Tofu ferme : coupé en cubes et faites revenir pour le dorer

Les œufs mollets

Percez un trou avec une aiguille dans la partie ronde de l’œuf. Mettez les œufs dans de l’eau à petite ébullition et mélangez délicatement pendant 2 minutes. Poursuivez la cuisson 4 minutes puis versez dans de l’eau froide.

Wontons

Aux légumes, viande ou crevettes. A acheter tout fait au rayon surgelé des magasins asiatiques.

Légumes

oignons nouveaux hachés
maïs
algues : wakame (à réhydrater)
épinards
champignons : shiitake, enoki
germes de soja
carottes râpées
edamame
bak choy (à blanchir)
pousses de bambou (menma)
oignons rouges crus en fines lamelles

Créez votre ramen

Choisissez la garniture et les légumes puis en fonction le bouillon et l’assaisonnement.

Exemples

Ramen au saumon : bouillon dashi, avec tare au miso épicée, garniture : œufs, champignons enoki, oignons nouveaux, graines de sésame

Ramen épicé au kimchi : bouillon de poulet ou végétal, tare au miso piquante, kimchi, shiitakés, crevettes, œufs.

Assemblez votre bol

Quand tout est prêt, il est recommandé d’assemblez le bol le plus vite possible.

Comme vous êtes pressé, ajoutez la tare au bouillon et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Mettez les nouilles au fond du bol. Versez le bouillon très chaud à hauteur. Disposez de façon harmonieuse les protéines et les légumes. Finissez avec les oignons nouveaux ou algues. Servez sans attendre !